Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La remise des Trophées Éco-Actions

Publié le par road-movie

29/12/2011 - Un autre avis sur le luxe dans lequel évoluent nos élu(e)s :

En découvrant le Sénat, elle est frappée par le « faste des locaux ». « On se croirait à Versailles », dit-elle. Le gaspillage de l’électricité aussi : « Tout reste allumé pendant les séances. On pourrait faire des superéconomies d’énergie. » Corinne Bouchoux, sénatrice EE-LV  

 

  hotel-de-Lassay2.JPG

 

Invité à la remise des Trophées Éco-Actions, par je ne sais quelle arcane, dans les salons de l'Hôtel de Lassay de l'assemblée nationale, j'ai pu assister par curiosité à une incroyable séance d'éco-blanchiment (ou greenwashing) de la part du président de l'Assemblée Nationale Bernard Accoyer dans une débauche de luxe, de lumières (tu peux toujours chercher pour trouver des lampes basse consommation !) et d'inutiles documents papier (deux kilos par personne !!!).

Il ressort de son discours qu'il a pris toute la mesure du changement climatique à venir, ainsi que l'ensemble des parlementaires, et que la conférence de Durban est un succès absolu au vue des décisions qui y ont été prises (je vous la fait courte).

Étaient aussi présents Yves piétrasanta (en qualité de vice-président de l'association des Éco-maires et président du jury, mais plus connu comme vice-président de la région Languedoc-Roussillon) entouré des sponsors des Trophées récompensant les collectivités en matière de "développement durable" : EDF, Suez, Norauto et Midas... (ne manquait qu'Areva et Monsanto !); ainsi que Alain Bougrain-Dubourg représentant de la LPO et membre du jury qui a tiré son épingle du jeu en prenant gentiment le contrepied du discours d'Accoyer.

J'ai rêvé alors de brandir le soleil de "nucléaire non merci" devant ces manipulateurs et les appareils des photographes immortalisant l'évènement. Mais je n'avais pas anticipé cette possibilité...

Concernant la Conférence de Durban les ONG sont poutant consternées par l'issue du sommet. "Au petit matin, quelques pays ont baclé sur un coin de table la formulation juridique d'un accord mondial engageant tous les pays. Les artisants de ce résultat atterrant sont bien connus. En tête de file, les Etats-Unis ont déployé toute leur énergie à bloquer le processus. Ils ont réussi à obtenir des portes de sortie et à rendre le processus inopérant et non contraignant." s'est indigné Sébastien Blavier du Réseau Action Climat (RAC-F).

"Que font-ils à la conférence de Durban ? Rien ! Ils parlent, ils font des phrases" J-L. Mélanchon.

L'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) prévoit une augmentation moyenne des températures de 3,5 degrés d'ici 2035.

Pour rappel, le parlement est classé lanterne rouge des institutions françaises par Transparency International en matière de corruption.

Chaque année, l’association Les Eco Maires organise le concours des trophées Éco Actions. Il a pour but de sélectionner les actions les plus remarquables en matière d’environnement et de développement durable. "Les collectivités participantes peuvent ainsi créer un courant d’échanges d’expériences exemplaires afin de les valider, les diffuser et favoriser leur transférabilité". Cette année la remise des prix a eu lieu le 13 décembre 2011.

Dans les dossiers locaux présentés (mais non primés) nous trouvons l'initiative du conseil général du Gard pour ses "plans locaux d'urbanisme départemental durable (?)" et cell de Saint-Jean-de-Serres pour des actions de communication (sic) visant à réduire la consommation d'eau à l'échelle communale.

La commune de Saint-Laurent-Le-Minier en pays viganais se distingue pour les quatre dossiers déposés : pour la dépollution du site minier par phytoremédiation, pour l'installation d'une chaudière à plaquettes de bois pour les bâtiments municipaux (d'où il ressort qu'il faut vraiment pas grand chose pour se prétendre Éco-maire...), une centrale photovoltaïque au sol de 40 hectares (qui à terme couvrira une surface de 80 hectares qui pourront alimenter 14000 foyers des Cévennes méridionales), et un concours en partenariat avec le rally automobile du Critérium des Cévennes (!) destiné au écoles d'ingénieurs pour la présentation de véhicules fonctionnant aux énergies non-fossiles, non-électriques et non issus de l'agro-alimentaire. L'école des Mines d'Alès devrait y présenter un véhicule fonctionnant avec un carburant issu des algues.

 

En cadeau une VIDEO : Bridget Kyoto revient de Durban (attention humour)

Commenter cet article