Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INDE : un rapport dénonce les passe-droits de l'industrie minière

Publié le par road-movie

 

L'organisation Human Rights Watch (HRW) accuse le gouvernement indien d'avoir failli à son devoir de faire respecter les droits de l'homme et de l'environnement au sein de la prospère industrie minière du pays, dans un rapport publié le 14 juin.

Dans son rapport intitulé "Hors de tout contrôle: l'industrie minière, l'échec du système de régulation et les droits humains en Inde", La HRWestime que les lacunes gouvernementales ont créé une situation ayant favorisé "un état de non-droit généralisé dans le secteur minier" qui menace de causer "de graves torts aux communautés affectées par l'exploitation minière".

t

"L'industrie minière représente une part importante de l'économie de l'Inde, mais cela ne signifie pas qu'on doit lui permettre d'édicter ses propres règles", a dénoncé Meenakshi Ganguly, directrice pour l'Asir du sud chez HRW.

L'Indedispose de lois conçues pour protéger les communautés affectées par l'exploitation minière, mais dans l'ensemble l'application de ces lois est un échec", a-t-elle ajouté.

Le rapport s'appuie sur des entretiens menés auprès de plus de 80 personnes dans les Etats de Goa et Karnataka (sud) ainsi qu'à New-Delhi, dont des membres des communautés affectées, des activistes, des représentants des compagnies minières et du gouvernement.

Selon des paysans interrogés par HRW, les activités minières ont détruit ou pollué des sources et des réserves d'eau souterraine vitales.

"Des camions chargés à ras bord de minerai traversent les communautés rurales en rejetant des nuages de poussière riche en fer, détruisant les récoltes et affectant potentiellement la santé des familles vivant à proximité", précise HRW.

Le gouvernement indien fait preuve d'une "incapacité systémique à garantir le respect par les 2.600 exploitations minières officiellement reconnues du pays des protections clés des droits humains et de l'environnement", juge le rapport.

Ces problèmes sont liés à une série d'affaires de corruption impliquant le secteur minier, qui ont ébranlé l'Inde, ces dernières années, et ont favorisé ces affaires, affirme l'organisation.

En juillet 2011, la cour suprême a notamment interdit l'extraction de minerai de fer au Karnataka, l'un des Etats du pays les plus riches en ressources minières, après des révélations sur une fraude d'environ 3,6 milliards de dollars.

(A venir un article original sur ce sujet....)

Commenter cet article