Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les États-Unis tentent d’empêcher l’Inde de produire des médicaments à bas prix

Publié le par road-movie

Le gouvernement américain tente d’empêcher l’Inde de produire des médicaments à bas prix pour ceux qui en ont le plus besoin: les pauvres. Mais le président Obama sera en Inde dans quelques jours et nous pouvons faire en sorte que les millions de patients dont les vies sont en danger retrouvent espoir.

L'Inde produit des médicaments à bas prix contre le Sida, le paludisme et le cancer, mais l’industrie pharmaceutique veut mettre fin à cette situation une fois pour toutes afin de vendre plus cher ses propres produits. Sous la pression de ce lobbying implacable, les américains se sont rangés aux arguments des entreprises pharmaceutiques et va même jusqu’à menacer l’Inde de sanctions commerciales si elle refuse de modifier son droit des brevets qui place les gens avant les profits. A l'heure où s'ouvrent les négociations sur un nouveau traité d'investissement, la pression monte.

Rassemblons un million de voix pour protéger le rôle crucial que joue l'Inde de pharmacie des pauvres du monde entier avant qu'Obama ne prenne l'avion. Faisons en sorte que les médias s'emparent de l'affaire et remettons cette pétition avec notre propre traité commercial, un traité de bon sens développé par des experts et qui protège l'accès aux médicaments. Ajoutez votre nom à cette pétition maintenant:

https://secure.avaaz.org/fr/save_cheap_medecine_fr/?biDyAgb&v=52061

Les grandes firmes pharmaceutiques affirment que le droit des brevets indien permet aux entreprises locales de casser les prix du marché, les empêchant d’investir dans de nouveaux médicaments. Mais les grandes entreprises du médicament préfèrent en priorité financer la recherche de médicaments pour les riches, pas pour les pauvres et ils fixent des prix ahurissants pour leurs produits -- un nouveau traitement pour l’hépatite C est actuellement vendu à 1000 dollars la pilule!

Lors d’un petit déjeuner à la Maison Blanche en octobre dernier, le Premier ministre indien Narendra Modi a demandé aux PDG des géants de l’industrie pharmaceutique d’investir dans des médicaments abordables, plutôt que de jouer la carte juridique pour exploiter jusqu’à leurs dernières possibilités les brevets déjà existants. Il a également accepté de créer un forum indo-américain sur le droit des brevets du médicament et publié un projet de loi octroyant des concessions aux compagnies américaines du médicament.

Le président Obama a déjà su affronter avec courage les critiques pour étendre la couverture santé aux États-Unis. Avant qu’il ne s’envole pour l’Inde, faisons en sorte qu’aujourd’hui, les gouvernements des États-Unis, d’Inde et d’ailleurs se mettent d’accord pour faire passer les patients avant les profits.

Lorsqu’un géant suisse du médicament a poursuivi en justice le gouvernement indien au sujet de médicaments à bas prix pour le cancer, cinquante mille membres d’Avaaz en Inde et en Suisse se sont rassemblés et insurgés contre cette décision, et le tribunal a rejeté cette plainte. Aujourd’hui, l’industrie pharmaceutique doit faire face à une menace d’une toute autre ampleur et c'est une nouvelle fois l'heure de faire entendre notre voix.

Avec espoir et détermination...

Le poids de secteurs clés et du… lobbying

La finance et la pharmacie se portent bien. Le patrimoine des milliardaires financiers a augmenté de 11% en douze mois, de mars 2013 à mars 2014 ; celui des pharmaciens a, lui, bondi de 47%. «Les multinationales les plus prospères de ces secteurs dégagent d’énormes bénéfices, écrit Oxfam. Elles gèrent d’importantes ressources qu’elles utilisent pour rétribuer leurs propriétaires et leurs investisseurs, gonflant ainsi leur fortune personnelle.» Les multinationales que possèdent les 1% les plus riches sont de plus en plus féroces dans leurs rapports de forces avec les Etats. Ainsi, le lobbying dans les deux plus grosses puissances mondiales (Europe et Etats-Unis) a à lui seul dépassé le milliard de dollars, réparti à égalité entre les deux entités. Objectif, selon l'ONG : «Etablir un environnement réglementaire qui protège et renforce leurs intérêts». Un interventionnisme de plus en plus virulent que dénoncent avec force des réseaux citoyens

http://www.liberation.fr/economie/2015/01/19/ces-1-de-riches-qui-vont-capter-autant-de-richesses-que-les-99-restant-de-la-planete_1183913

ENCORE PLUS D’INFORMATIONS :

Comment le lobby des laboratoires pharmaceutiques bloque la poussée des génériques (Challenges)
http://www.challenges.fr/entreprise/20140417.CHA2917/comment-le-lobby-des-laboratoires-pharmaceutiques-bloque-la-poussee-des-generiques.html

Sida: 16 millions de personnes toujours en attente de traitements à cause des prix trop élevés (Médecins sans frontières)
http://www.msf.fr/actualite/articles/sida-16-millions-personnes-toujours-en-attente-traitements-cause-prix-trop-eleves

Hépatite C: le médicament qui bouleverse la Sécu (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/27/20002-20140927ARTFIG00004-hepatite-c-le-medicament-qui-bouleverse-la-secu.php

Licence de Gilead sur les médicaments VHC sofosbuvir et ledipasvir: un marché de dupes! (Help Coalition)
http://www.hepcoalition.org/actualites/article/licence-de-gilead-sur-les?lang=en

Brevets: Novartis perd son bras de fer contre la justice indienne (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/04/01/bras-de-fer-entre-novartis-et-la-justice-indienne_3151132_3216.html

Aidons l'Inde à fabriquer des médicaments bon marché (Business Standard - en anglais)
http://www.business-standard.com/article/international/let-india-make-cheap-drugs-114121300576_1.html

Forum Inde-USA: l'accès aux médicaments pourrait être restreint (Deccan Herald - en anglais)
http://www.deccanherald.com/content/450341/india-us-panel-access-medicines.html

Obama a combattu Médecins sans Frontières pendant des années (Huffington Post - en anglais)
http://www.huffingtonpost.com/2014/10/29/obama-doctors-without-borders_n_6068634.html

Le traité d'investissement en tête de l'agenda d'Obama (Business Standard)
http://www.business-standard.

Commenter cet article

road-movie 27/01/2015 12:46

Le costume mégalo de Narendra Modi
Pour recevoir Barack Obama, qui est arrivé en Inde ce 25 janvier, le Premier ministre indien a enfilé un costume dont le motif était composé des lettres de son nom.
Lors de la viste de Barack Obama en Inde, qui est arrivé ce 25 janvier, le Premier ministre indien a tantôt arboré une tenue indienne traditionnelle – composée d'une tunique et d'un veston sans manches avec une étole – tantôt un costume rayé foncé assez classique. Jusque là, rien de très surprenant.

Mégalomanie
Sauf que, quand les journalistes ont zoomé sur les photos, ils se sont rendu compte que les rayures étaient composées des lettres du nom complet du chef de l'exécutif. On pouvait donc lire "Narendra Damodardas Modi" écrit des milliers de fois sur sa tenue, explique Rega Jha dans la version indienne du site BuzzFeed.

Au-delà de l'anecdote, cette excentricité vestimentaire illustre la mégalomanie du dirigeant, qui suscite chez ses partisans un véritable culte de la personnalité. Par ailleurs, il pourrait aussi s'agir pour Modi d'afficher un orgueil assez triomphaliste, à l'heure d'accueillir le président d'un pays qui a refusé pendant des années de lui octroyer un visa, à la suite de son implication dans les pogroms antimusulmans du Gujarat en 2002. (www.courrierinternational.com)